La vocation musicale : de l'illumination individuelle au processus collectif - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2009

La vocation musicale : de l'illumination individuelle au processus collectif

Abstract

Le constat selon lequel les artistes sont trop nombreux à vouloir combler la demande qui leur est adressée est certainement l’un de ceux qui revient le plus souvent depuis que les mondes de l’art font l’objet d’évocations et de chroniques. Il constitue, par conséquent, l’une des énigmes les plus prégnantes que les sciences sociales qui les prennent pour objet ont à résoudre. Pourquoi y-a-t-il trop d’artiste ? Comme l’a montré [Menger, 1989], l’une des pistes mobilisées pour répondre à cette question récurrente est de tenter de cerner ce qui fonde la vocation des artistes, pour au moins deux raisons. D’abord, parce que saisir les ressorts de la vocation pour les métiers artistiques permet de comprendre comment la démographie artistique s’alimente à une noria qui jamais ne s’épuise ; ensuite, parce que le fait même de cette vocation peut sembler énigmatique : comment comprendre, en effet, qu’un nombre toujours important d’individus s’engagent dans des carrières où les chances de succès, à l’évidence, sont faibles ?

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
2009_Francois_Vocation-musicale.pdf (869.22 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03459922 , version 1 (26-10-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Pierre Francois. La vocation musicale : de l'illumination individuelle au processus collectif. Charles Gadea; Didier Demazière. Sociologie des groupes professionnels : acquis récents et nouveaux défis, La Découverte, pp.165-174, 2009, Recherches, 9782707152145. ⟨10.3917/dec.demaz.2010.01.0165⟩. ⟨hal-03459922⟩
44 View
47 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More