Le capital logement ne contribue-t-il vraiment pas aux inégalités ? - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2015

Le capital logement ne contribue-t-il vraiment pas aux inégalités ?

Abstract

Dans une réponse au Capital au XXIe siècle de Piketty, Bonnet et al. (2014) affirment que le patrimoine immobilier devrait être valorisé différemment des autres types de patrimoine, en utilisant les loyers et non les prix de marché. Les auteurs concluent que le poids du capital est resté stable, ce qui contredit les conclusions de T. Piketty. Nous montrons que les auteurs minimisent la contribution du logement aux inégalités en faisant disparaître l’impact des gains en capital et de l’héritage sur les inégalités de revenu et de consommation. Nous soulignons une incohérence théorique dans l’argumentation des auteurs : ils valorisent le capital à la somme des valeurs actualisées des loyers, sous l’hypothèse que ce qui compte c’est le fait d’être logé ; puis utilisent un modèle dynastique dans lequel c’est le fait de transmettre la propriété et non le flux actualisé des loyers qui compte.
Fichier principal
Vignette du fichier
04-2015-allegre-le-capital-logement-ne-contribue-t-il-vraiment-pas-aux-inegalites.pdf (318.75 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03459945 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Guillaume Allegre, Xavier Timbeau. Le capital logement ne contribue-t-il vraiment pas aux inégalités ? : Réponse à O.Bonnet, P.-H. Bono, G. Chapelle, E. Wasmer (2014). Revue de l'OFCE, 2015, 137, pp.83 - 95. ⟨10.3917/reof.137.0083⟩. ⟨hal-03459945⟩
31 View
36 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More