Afficher ses titres de noblesse scolaire ? - Sciences Po Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2009

Afficher ses titres de noblesse scolaire ?

Abstract

This article examine the relationship that exists between students from four elite French schools (Polytechnique, ENS Ulm, HEC, Sciences Po) known collectively as the grandes écoles (GE) and the identities as students from these elite establishments. The sanctioning function exercised by the highly competitive entrance exams into these elite schools is well known: a title of academic nobility will follow the admitted students throughout their entire lives (Bourdieu, 1989). Being admitted thus signifies an automatic change in social status for the student. But how is this statutory change experienced? Our data (140 semi-directive interviews conducted with students of the four GE) show that the identity change entails confrontation with the perception of self by the other. The dramaturgical analysis of organizational identities adopted by national and international students lead us to distinguish between two ideal-type relations to identity. When an instrumental relationship to identity is activated, all students display their organizational affiliation; however, when a communicational relationship is activated in a mixed context, national students conceal their organizational affiliation whereas international students display their academic identity. These various strategies of self presentation take full meaning when one considers on the one hand the organizational conditions of integration and access that characterize these two population in the French grandes écoles, and on the other the contrasted visibility and symbolic weight of these schools on the national and the international scenes.
Cet article porte sur les stratégies de présentation de soi des élèves nationaux et internationaux de quatre grandes écoles prestigieuses (Polytechnique, ENS Ulm, HEC, Sciences Po). La fonction de consécration remplie par les concours d'entrée dans ces grandes écoles françaises a été décrite par Bourdieu comme conférant un «titre de noblesse scolaire» qui accompagnera à vie les élèves. Mais comment ce changement statutaire se traduit-il subjectivement? Est-il identique pour les élèves nationaux et internationaux? L’observation comparée des stratégies de présentation de soi de ces deux populations étudiantes montre que les implications de ce changement obéissent à des logiques radicalement différentes. Les données de l’enquête suggèrent que l'évolution identitaire, à la différence de l'évolution statutaire, est le fruit d'un processus, qui passe d’abord par une transformation du regard d'autrui mais reste également dépendante de la charge symbolique inégale qui s’attache aux grandes écoles sur la scène nationale et sur la scène internationale. Ainsi les membres de ces écoles d'élite apprennent à gérer stratégiquement leur présentation de soi, selon les contextes et les publics rencontrés, alternant entre rapport communicationnel et rapport instrumental à l’identité. La discussion des résultats relie ces questions à la problématique de la méritocratie et suggère que croiser une sociologie des élites scolaires et une sociologie de l'identité est une piste féconde à explorer pour prendre toute la mesure des transformations de la formation des élites, dans un contexte d’internationalisation croissante.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
nd-2009-05.pdf (515.63 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03460054 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Hugues Draelants, Brigitte Darchy-Koechlin. Afficher ses titres de noblesse scolaire ? : Stratégies de présentation de soi des élèves nationaux et internationaux dans les grandes écoles françaises. 2009. ⟨hal-03460054⟩
13 View
88 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More