Derrière le rideau de bambou : le coût social des Commonwealth Games de Delhi - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Savoir/Agir Year : 2010

Derrière le rideau de bambou : le coût social des Commonwealth Games de Delhi

Laurent Gayer

Abstract

En accueillant l’édition 2010 des Jeux du Commonwealth (CWG), du 3 au 14 octobre, le gouvernement indien s’est livré à un « coup » médiatique. À travers cette manifestation sportive internationale, Manmohan Singh et son équipe espéraient consolider l’image de l’Inde comme puissance émergente, rivalisant avec une Chine tout aussi résolue à démontrer son soft power sur le terrain du spectacle mondialisé. Ce projet a pourtant tourné court. Les retards accumulés dans la construction des infrastructures sportives et d’hébergement, leur qualité discutable, les soupçons de corruption pesant sur les organisateurs indiens et leurs partenaires étrangers, ou encore l’attaque contre des touristes étrangers à Delhi quelques semaines avant l’ouverture des Jeux ont plutôt contribué à ternir l’image de l’Inde. Les échanges houleux entre les organisateurs indiens et les responsables étrangers du comité de gestion des CWG, tout au long de la préparation de cette édition 2010, ont par ailleurs ranimé des tensions post-impériales là où cette manifestation sportive était censée les atténuer. Ces jeux en valaient-ils donc la chandelle ? Rien n’est moins sûr, surtout si l’on déplace le regard du champ diplomatique vers le social. [Début de l'article]
Fichier principal
Vignette du fichier
2010-gayer-derriere-le-rideau-de-bambou.pdf (144.47 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03460094 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Laurent Gayer. Derrière le rideau de bambou : le coût social des Commonwealth Games de Delhi. Savoir/Agir, 2010, 4 (14), pp.111 - 117. ⟨10.3917/sava.014.0111⟩. ⟨hal-03460094⟩
40 View
18 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More