Petit précis de politique budgétaire par tous les temps - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2011

Petit précis de politique budgétaire par tous les temps

Abstract

The economic and financial crisis has given way to Keynesian fiscal policy. To avoid a collapse of economic and financial system, all OECD countries have implemented recovery plans. Even if the uncertainty regarding the recovery is high, time is now, in most countries, for the adoption of fiscal consolidation policies. After reviewing the various evaluations of fiscal multipliers in economic literature, according to the method and instrument used, we make our own assessments. Our contribution is to take into account the economic situation of the country. A positive fiscal impulse will have a different impact depending on the activity that the economy is at the bottom or top of the cycle. In the case of fiscal stimulus on top of the cycle, the inflationary impact gradually cancels positive effects of this policy. Conversely, this same policy led down cycle will be permanently effective: it is not inflationary, lowering the structural unemployment with actual unemployment.
La crise économique et financière a remis au goût du jour les politiques budgétaires keynésiennes. Si celles-ci n’ont pas permis d’éviter une récession sévère en 2009, elles ont pu néanmoins stopper l’hémorragie de la dépression. Même si l’incertitude concernant la reprise est grande, l’heure est désormais dans la plupart des pays à la consolidation budgétaire. Plusieurs questions se posent alors. La première est celle de l’efficacité des politiques budgétaires que l’on évalue à partir de la mesure des multiplicateurs. Dans la première partie, nous passons en revue les différentes évaluations des multiplicateurs budgétaires. L’impact sur l’activité des politiques budgétaires diffèrent, d’une part, en fonction des instruments utilisés (dépenses publiques, baisse d’impôts...), des horizons de prévision, de la taille des pays et de leur structure productive et fiscale. Au-delà de la mesure des multiplicateurs keynésiens à court, moyen et long terme en fonction des différents instruments budgétaires, l’apport principal de cet article est d’introduire l’effet du cycle économique dans les chocs budgétaires. En intégrant dans notre modèle macroéconomique (emod.fr) une relation entre le taux chômage structurel et le taux de chômage effectif différente selon le cycle économique, l’impact de toute politique économique variera selon la position de l’économie dans le cycle. La dernière question qui découle des précédentes est donc : les politiques de consolidation budgétaire sont-elles adaptées à la situation conjoncturelle actuelle ? La réponse est non car les économies avancées se situent actuellement toutes en bas ce cycle. Dans ce contexte, les multiplicateurs budgétaires sont élevés et les effets récessifs des politiques d’austérité seront forts.
Fichier principal
Vignette du fichier
2011-01-creel-petit-precis-de-politique-budgetaire-par-tous-les-temps.pdf (343.6 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03460510 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Jérôme Creel, Eric Heyer, Mathieu Plane. Petit précis de politique budgétaire par tous les temps : Les multiplicateurs budgétaires au cours du cycle. Revue de l'OFCE, 2011, 116, pp.61 - 88. ⟨10.3917/reof.116.0061⟩. ⟨hal-03460510⟩
36 View
59 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More