Puissance et impuissance des interventions extérieures - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2013

Puissance et impuissance des interventions extérieures

Abstract

L’article commence par rappeler les discussions qui ont divisé les spécialistes américains de science politique et de stratégie sur la notion de puissance appliquée au monde bipolaire et à la guerre du Vietnam. Ces discussions ont dégagé l’opposition d’une conception quantitative et utilitariste de la puissance et d’une conception reconnaissant le rôle des passions et celui des différences culturelles. Le texte se poursuit par l’évocation de l’alternance, dans la stratégie des interventions américaines, des slogans Search and destroy et Winning hearts and minds, baptisés depuis « stratégie anti-terroriste » (et « stratégie insurrectionnelle »). Adoptant une formule du général Desportes (« Le piège américain ») sur la stratégie américaine fondée sur la technique et l’usage massif de la force, l’article désigne les phases suivantes sous le nom de « piège français » (découverte et imitation de la doctrine des colonels français pendant la guerre d’Algérie dans des conditions encore moins favorables qu’en Afghanistan) et de « piège israélien » (transformation de la guerre en attentats ciblés grâce aux drones). Il se conclut sur le dilemme du départ – prématuré ou trop tardif – des forces expéditionnaires, au risque de laisser une situation anarchique et potentiellement génocidaire ou de devenir impopulaires dans le pays intervenant et dans celui qu’elles veulent transformer.
No file

Dates and versions

hal-03460731 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Pierre Hassner. Puissance et impuissance des interventions extérieures. Christian Lequesne; Marie-Françoise Durand. Ceriscope Puissance, Atelier de cartographie de Sciences Po; Centre de recherches internationales, 2013. ⟨hal-03460731⟩
8 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More