La féminisation des élites administratives : avancée sociale ou nouvelle discrimination ? - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue française d’administration publique Year : 2013

La féminisation des élites administratives : avancée sociale ou nouvelle discrimination ?

Abstract

Il est indéniable que les femmes ont subi une discrimination forte dans l’accès à la haute fonction publique jusque dans les années 2000. Sur ce plan, la France est restée très en retard au regard des autres pays développés. Il a fallu attendre la veille des élections de 2012 pour que des objectifs de quotas soient fixés par le gouvernement en ce qui concerne la présence minimum – et donc non paritaire – des femmes (40 % à l’horizon 2015) dans les postes dirigeants de l’administration alors qu’elles constituent la majorité des agents de la fonction publique de l’État, 60 % de la territoriale et plus des trois quarts de l’hospitalière. [Premier paragraphe]
Fichier principal
Vignette du fichier
2013-rouban-la-feminisation-des-elites-administratives.pdf (200.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03461049 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Luc Rouban. La féminisation des élites administratives : avancée sociale ou nouvelle discrimination ?. Revue française d’administration publique, 2013, 1 (145), pp.5 - 10. ⟨10.3917/rfap.145.0005⟩. ⟨hal-03461049⟩
32 View
42 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More