Commerce mondial : croissance sans remous - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2007

Commerce mondial : croissance sans remous

Abstract

World imports of goods rose by almost 10% in real terms in 2006 under rapid output growth notably in emerging economies. World imports will grow by around 8% in 2007 and 2008 less rapidly in industrial countries (7% per year), than in emerging economies, and first of all China (15% per year). The depreciation of the yen and the persistence of favourable relative export price developments will allow Japanese export market shares to stabilise. US exporters will gain market shares owing to the cumulated depreciation of the dollar since 2002, while Chinese exporters will continue to gain market shares. On the contrary, the strong euro will result in losses in market shares in the euro area, at the major exception of Germany where producers have managed to cut significantly their costs in recent years and benefit from a favourable product specialisation.
Les importations mondiales de marchandises ont augmenté de près de 10 % en volume en 2006, portées par une croissance soutenue de l’activité à l’échelle mondiale, notamment dans les économies émergentes. En 2007 et 2008, le commerce mondial croîtrait à des rythmes annuels de 8 %, sans remous particulier. La croissance des importations resterait en retrait dans les pays industriels, avec des rythmes de l’ordre de 6 à 7 %. Elle serait en moyenne de 11 % dans les pays en voie de développement. En 2006, les exportateurs japonais ont continué à engranger des gains de compétitivité sous l’effet de la baisse du yen et du maintien d’un différentiel de prix favorable. Les exportateurs américains ont aussi amélioré leurs positions compétitives, surtout grâce à la poursuite de la baisse du dollar amorcée en 2002. La meilleure compétitivité du Japon, des États-Unis et de la Chine s’est faite principalement au détriment des exportateurs européens et canadiens. L’amélioration de la compétitivité-prix a permis aux exportateurs japonais d’arrêter de perdre des parts de marché depuis 2000. Les performances à l’exportation des États-Unis ont commencé à se redresser à partir de la mi-2005. À l’horizon 2008, ces tendances se poursuivraient. Les exportateurs chinois continueraient à gagner des parts de marché importantes. Parmi les grands pays de la zone euro, les exportateurs allemands feraient toujours figure d’exception en parvenant à gagner des parts de marché, tandis que leurs homologues français, italiens et espagnols en perdraient.
Fichier principal
Vignette du fichier
2007-04-mathieu-blot-commerce-mondial-croissance-sans-remous.pdf (557.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03461981 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Catherine Mathieu, Christophe Blot. Commerce mondial : croissance sans remous. Revue de l'OFCE, 2007, 101, pp.235 - 244. ⟨10.3917/reof.101.0235⟩. ⟨hal-03461981⟩
45 View
23 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More