Les risques d’un métier : être chercheur en 2021 - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Sociétés politiques comparées Year : 2021

Les risques d’un métier : être chercheur en 2021

Abstract

The hazards of a job: being a researcher in 2021 -- Research institutions are changing and our profession is changing too, as they are buffeted by different currents and social demands. Over the last twenty years, access to the field and research funding have been subject to new mechanisms that pose problems. The question of risk and that of the civil liability of the institution employing the researcher have come to the fore, but without the researcher being really involved in this conversation. The evaluation of physical risk is granted to different entities, but often increasingly distant from the academic world and eager to assert their own priorities. This transformation, which leads to greater control of the researcher's activity and a bureaucratisation of his or her world, goes hand in hand with a change in funding, that prioritizes projects circumscribed in time, which may encourage researchers with precarious status to take more risks with regard to methodology and paradoxically to their physical safety.
Les institutions de la recherche changent et notre métier change aussi, tant il est ballotté par différents courants et demandes sociales. Depuis une vingtaine d’années, l’accès au terrain et le financement de la recherche sont soumis à de nouveaux dispositifs qui posent problème. La question du risque et celle de la responsabilité civile de l’institution qui emploie le chercheur sont devenues premières mais sans que le chercheur ne soit réellement associé à cette évolution. En effet, l’évaluation du risque physique est octroyée à des instances différentes mais souvent de plus en plus éloignées du monde de la recherche et désireuses d’affirmer leurs propres priorités. Cette transformation qui induit un contrôle plus grand de l’activité du chercheur et une bureaucratisation de son univers va paradoxalement de pair avec une mutation des financements qui font la part belle au projet circonscrit dans le temps qui peut inciter les chercheurs au statut le plus fragile ou précaire à prendre plus de risque sur la méthodologie mais aussi sur sa sécurité physique.
Fichier principal
Vignette du fichier
SPC_54_marchal_final_2021.pdf (904.02 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03470253 , version 1 (08-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03470253 , version 1

Cite

Roland Marchal. Les risques d’un métier : être chercheur en 2021. Sociétés politiques comparées, 2021, 55 (septembre-décembre 2021). ⟨hal-03470253⟩
60 View
160 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More