La diversification des espaces de production du savoir - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2013

La diversification des espaces de production du savoir

Abstract

La plupart des politiques scientifiques actuelles intègrent une réflexion sur les villes et l’organisation géographique de l’activité scientifique. Dans la lignée des travaux sur les world cities, l’idée s’est imposée que les grandes agglomérations connectées entre elles parviennent à tirer un meilleur parti de la compétition internationale. On observerait donc dans ces villes une tendance à la concentration croissante des activités. Parmi les travaux utilisant des mesures fondées sur les publications scientifiques, certains soutiennent cette hypothèse, alors que d’autres montrent que pour certains pays, comme la Chine, on observe plutôt la tendance inverse, les plus grandes agglomérations voyant leur poids relatif régresser dans les activités scientifiques du pays. Cet article présente les résultats d’une recherche portant sur l’ensemble des activités scientifiques mondiales. Les contributeurs des articles recensés par le web of science ont été géocodés, puis regroupés en agglomérations. L’analyse de ces données est sans ambiguïté, c’est bien la tendance à la déconcentration qui s’impose à l’échelle mondiale comme à l’intérieur des pays, même si l’on observe quelques rares exceptions, pour lesquelles des explications sont avancées.
No file

Dates and versions

hal-03470556 , version 1 (08-12-2021)

Identifiers

Cite

Michel Grossetti, Gabriel Eckert, Laurent Jégou, Marion Maisonobe, Yves Gingras, et al.. La diversification des espaces de production du savoir. Centre de recherches internationales; Christian Lequesne; Marie-Françoise Durand. Ceriscope Puissance, Atelier de cartographie de Sciences Po; Centre de recherches internationales, 2013. ⟨hal-03470556⟩
27 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More