Des journalistes « pris » dans leur source - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Politix Year : 1992

Des journalistes « pris » dans leur source

Abstract

Like at the Elysée, Matignon, the Assemblée Nationale or the Sénat accreditation frames the work of journalists at the Paris Town Hall. This System, which is not linked with the 1977 institutional reform and the election of a mayor, has many consequences on the work of journalists. In order to study this work it was then necessary to analyse the historical process of the creation of this frame and the way it has been maintained, adapted and reappropriated in 1977. Some phenomenons could easily be related to the the «chiraquian System» but are in fact elements of the frame created by the history of a profession. The 1977 reform and the election of Jacques Chirac have underlined some fundamental characteristics. The creation of the role of mayor of Paris has increased the identification mecanism between a politician, a new institution and journalists whose professional positions have been modified. This identification to the institution results from the historically defined professional frame and from the specificity of the parisian institution. The very personalised, even affective, feature of the identification is related to the punctual existence of personal networks linking journalists to the agents of the institution.
Comme à l'Elysée, à Matignon, à l'Assemblée nationale ou au Sénat, l'accréditation fixe le cadre de travail des journalistes à l'Hôtel de Ville de Paris. L'existence de ce système, aucunement liée à la modification institutionnelle de 1977 et l'élection d'un maire à Paris n'est pas sans conséquence sur le travail des journalistes. Etudier aujourd'hui le travail journalistique à l'Hôtel de Ville, rendait ainsi à la fois nécessaire une analyse du processus historique de constitution de ce cadre et une mise en lumière de la manière dont il avait été maintenu, infléchi mais aussi réapproprié à partir de 1977. Des phénomènes que l'on pourrait un peu trop rapidement rapporter au «système chiraquien» sont en fait des éléments d'un cadre forgé par une histoire professionnelle. En défintive, la modification institutionnelle de 1977 et surtout le changement «d'ordre de grandeur politique» qu'a représenté l'arrivée de Jacques Chirac en ont amplifié certains traits fondamentaux. La création de ce rôle de maire de Paris a renforcé le mécanisme d'identification entre un homme politique, une institution nouvelle et des journalistes dont les positions professionnelles ont été modifiées. Cette identification quasi totale à l'institution résulte du cadre professionnel historiquement défini et dépend de la particularité de la situation institutionnelle parisienne. La teneur très personnalisée, voire affective, de la relation d'identification renvoie, enfin, à l'existence ponctuelle de réseaux personnels qui unissent certains journalistes aux agents de l'institution.
Fichier principal
Vignette du fichier
1992-haegel-des-journalistes-pris-dans-leur-source.pdf (1.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03471454 , version 1 (08-12-2021)

Identifiers

Cite

Florence Haegel. Des journalistes « pris » dans leur source : Les accrédités à l'Hôtel de Ville de Paris. Politix, 1992, 5 (19), pp.102 - 119. ⟨10.3406/polix.1992.1531⟩. ⟨hal-03471454⟩
22 View
52 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More