Politiques monétaires : panser l’avenir - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2010

Politiques monétaires : panser l’avenir

Abstract

Since the beginning of the financial turmoil, central banks have been are on the front line. From august 2007, central banks went to resort to unconventional measures. Financial stress has been dampened but the interest rates spread between interbank rates and monetary policy rates have not all recovered their precrisis levels. Now, central banks have to deal with the phasing-out of the non standard operational measures so that liquidity management is anew designed to make the “signaled” interest rate effective. Some of the unconventional measures have already come to an end and the size of balance sheets may progressively be reduced. The first increases in the interest rates would be effective at the end of 2010. Except for the Japan, monetary policy interest rates would be 50 basis points higher in 2011.
Depuis le début de la crise, les banques centrales sont en première ligne. À partir d’août 2007, les banques centrales des grands pays industrialisés ont profondément révisé la mise en œuvre de la politique monétaire pour recourir massivement aux mesures non conventionnelles, suivant ainsi la Banque du Japon qui, sous les pressions déflationnistes, avait déjà emprunté ce chemin depuis de nombreuses années. L’action des banques centrales a ramené le calme sur les marchés interbancaires et les écarts de taux se sont réduits sans retrouver nécessairement leurs niveaux d’avant la crise. Les banques centrales réfléchissent donc aujourd’hui aux moyens de retrouver une situation normale où le taux d’intérêt reprendrait son rôle clé dans la conduite de la politique monétaire. Certains programmes de soutien ont d’ores et déjà cessé ou ne seront pas reconduits. Le dégonflement des bilans se fera très progressivement et s’accompagnerait d’un relèvement des taux d’intérêt à partir de la fin de l’année 2010. Ces hausses de taux seraient faibles et n’auraient pas pour objectif d’indiquer une orientation restrictive de la politique monétaire mais seraient avant tout le signe d’une normalisation des politiques monétaires. Sans forcément être coordonnées, ces actions seraient entreprises de façon à peu près simultanée par la Réserve fédérale, la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d’Angleterre. Toujours en prise avec des pressions déflationnistes, la Banque du Japon se démarquerait de cette orientation en maintenant ses taux d’intérêt proches de zéro.
Fichier principal
Vignette du fichier
2010-04-mathieu-politiques-monetaires-panser-lavenir.pdf (1.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03473766 , version 1 (10-12-2021)

Identifiers

Cite

Christophe Blot, Catherine Mathieu, Christine Rifflart, Danielle Schweisguth. Politiques monétaires : panser l’avenir. Revue de l'OFCE, 2010, 113, pp.235 - 260. ⟨10.3917/reof.113.0233⟩. ⟨hal-03473766⟩
39 View
17 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More