Le vote des fonctionnaires en 2012 ou la crise de l'appareil d'état - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue française d’administration publique Year : 2013

Le vote des fonctionnaires en 2012 ou la crise de l'appareil d'état

Abstract

An analysis of how civil servants voted in the 2012 presidential election demonstrates that they rejected Nicolas Sarkozy more than they actually supported François Hollande. Such an analysis also reveals that two developments affect their political behaviour and signal an identity crisis. In the first round, their vote varied depending on their category and their job. The civil service seems divided different socio‑political worlds quite distant from each other, especially under the influence of level of edu‑cation of its membres. The analysis highlights also an historical increase of the extreme‑right vote.
L’analyse du vote des fonctionnaires lors de l’élection présidentielle de 2012 montre que les agents publics ont davantage voté contre Nicolas Sarkozy qu’ils n’ont soutenu François Hollande. Elle révèle également que deux évolutions touchent leurs comportements politiques et constituent les signes d’une crise d’identité. Au premier tour, les choix électoraux varient sensiblement selon la catégorie et le métier. La fonction publique apparaît ainsi éclatée en différents univers sociopolitiques assez éloignés les uns des autres, notamment sous l’effet du niveau de diplôme. D’autre part, le vote en faveur de l’extrême-droite a beaucoup progressé.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013-rouban-le-vote-des-fonctionnaires-en-2012.pdf (355.27 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03473942 , version 1 (10-12-2021)

Identifiers

Cite

Luc Rouban. Le vote des fonctionnaires en 2012 ou la crise de l'appareil d'état. Revue française d’administration publique, 2013, 2 (146), pp.465 - 479. ⟨10.3917/rfap.146.0465⟩. ⟨hal-03473942⟩
29 View
22 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More