Solidarité intergénérationnelle et dette publique - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2011

Solidarité intergénérationnelle et dette publique

Abstract

Fund expenditure by debt or by taxes is it equivalent? Ricardo, formalized and extended by Barro, says that debt is a future tax and agents, conscious of the future, should not consider the use of debt as different of a deferred payment. But the framework of Barro is so special that the result is not likely. Public debt suspends the issue of funding. As generations pass, the older have the opportunity to escape taxation, while the youngest are exposed to this. But an analysis of funding choices may not be limited to who is paying. It must also take into account that the choice of expenditure and its financing involves the modification of the trajectory of the economy. The expenditure will benefit, according to its nature, more or less to the current generations or to the future one. The funding method should be chosen only on the basis of this criterion. More generally, assigning the goal of no impact on future generations is futile. Our choices have consequences in the future, directly or indirectly. We are tied to future generations.
Financer une dépense par la dette ou par l’impôt est-il équivalent ? Ricardo, formalisé et étendu par Barro, nous dit que la dette n’est qu’un impôt futur et que des agents conscients du futur ne doivent pas considérer le recours à la dette autrement que comme un paiement différé. Mais le cadre de Barro est si particulier que le résultat obtenu n’est pas vraisemblable. La dette publique suspend la question du financement. Comme les générations passent, les plus âgés échappent à la possibilité de la taxation alors que les plus jeunes s’y trouvent exposés. Mais l’analyse du choix de financement ne peut se limiter à qui paie. Elle doit également prendre en compte ce que le choix de dépense et de son financement implique comme modification de la trajectoire de l’économie. La dépense profitera, suivant sa nature, plus ou moins aux générations actuelles ou aux futures. Le mode de financement ne doit se choisir qu’en fonction de ce critère. Plus généralement, il est vain de chercher à n’avoir aucun impact sur les générations futures. Nos choix ont des conséquences futures, directement ou non. Nous sommes liés aux générations futures.
Fichier principal
Vignette du fichier
2011-01-timbeau-solidarite-intergenerationnelle-et-dette-publique.pdf (182.96 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03476056 , version 1 (11-12-2021)

Identifiers

Cite

Xavier Timbeau. Solidarité intergénérationnelle et dette publique. Revue de l'OFCE, 2011, 116, pp.191 - 212. ⟨10.3917/reof.116.0191⟩. ⟨hal-03476056⟩
37 View
26 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More