L’appareil d’État au service de la présidence française du Conseil de l’Union européenne - Sciences Po Access content directly
Other Publications Les Analyses du CERI Year : 2022

L’appareil d’État au service de la présidence française du Conseil de l’Union européenne

Abstract

La France est un « Etat intégré » à l’Union européenne. Reste que sa relation à la construction européenne est marquée du sceau de l’ambiguïté et de l’ambivalence. D’un côté, la France est responsable de crises politico-institutionnelles majeures en Europe. De l’autre, elle est un État fondateur et moteur du projet politique que représente l’Union européenne. La présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) au premier semestre 2022 représente un véritable « test » quant à la place de la France au sein d’une Union post-Brexit, sous domination allemande. Treize ans après le dernier exercice, la PFUE (la première depuis le traité de Lisbonne entré en vigueur le 1er décembre 2009) revêt en soi un caractère exceptionnel.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_nabli_pfue_analyse-ceri.pdf (148.8 Ko) Télécharger le fichier
Licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Dates and versions

hal-03514147 , version 1 (06-01-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-03514147 , version 1

Cite

Béligh Nabli. L’appareil d’État au service de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. 2022. ⟨hal-03514147⟩
97 View
48 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More