De la difficulté d'être historien du temps présent : entre histoire nationale et histoire-monde - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Histoire@Politique : revue du Centre d'histoire de Sciences Po Year : 2014

De la difficulté d'être historien du temps présent : entre histoire nationale et histoire-monde

Abstract

Il s’agit ici d’évoquer une donnée rarement mentionnée dans les considérations historiographiques et épistémologiques concernant l’histoire du temps présent : la difficulté à nommer les phénomènes étudiés. Une telle difficulté est d’autant dirimante que, dans le cas de l’histoire de l’État-nation France, celui-ci a connu au cours du second XXe siècle un véritable basculement anthropologique, dont les différentes facettes doivent être historicisées. De surcroît, cet État-nation, durant la même période, s’est trouvé enserré dans de nouveaux jeux d’échelles, avec notamment une réelle connexion avec l’histoire-monde. Un tel constat a, bien sûr, des conséquences multiples, évoquées ici.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014-sirinelli-de-la-difficulte-d-etre-historien.pdf (68.36 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03574266 , version 1 (15-02-2022)

Identifiers

Cite

Jean-François Sirinelli. De la difficulté d'être historien du temps présent : entre histoire nationale et histoire-monde. Histoire@Politique : revue du Centre d'histoire de Sciences Po, 2014, ⟨10.3917/hp.024.0153⟩. ⟨hal-03574266⟩
36 View
71 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More