1999, an I du parlementarisme européen ? - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Pouvoirs - Revue française d’études constitutionnelles et politiques Year : 2000

1999, an I du parlementarisme européen ?

Abstract

La démission de la Commission européenne en mars 1999 fera date dans l’histoire de l’intégration européenne. Certes, la Commission n’a pas été censurée; elle a choisi de s’en aller, inventant du même coup une formule de démission collective que n’avaient pas envisagée les auteurs du traité de Rome. Certes, le Parlement a paru renâcler devant l’obstacle, en chargeant un comité d’experts indépendants au statut incertain d’enquêter sur les fautes attribuées à certains commissaires et à leurs services. Ces innovations juridiques ne doivent toutefois pas faire illusion; elles témoignent au contraire de la crise que traverse la machine institutionnelle communautaire. Les grands équilibres institutionnels mis en place par les fondateurs du marché commun, et qui sont à l’origine de l’extraordinaire dynamisme dont a fait preuve la Communauté depuis sa création, sont menacés par l’évolution du processus d’intégration. [1er paragraphe]
Fichier principal
Vignette du fichier
2000-dehousse-1999-an-i-du-parlementarisme-europeen.pdf (79.97 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03579917 , version 1 (18-02-2022)

Identifiers

Cite

Renaud Dehousse. 1999, an I du parlementarisme européen ?. Pouvoirs - Revue française d’études constitutionnelles et politiques, 2000, 93, pp.197 - 207. ⟨hal-03579917⟩
6 View
2 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More