Ouganda: la construction d'un nouvel ordre politique - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Afrique politique Year : 1996

Ouganda: la construction d'un nouvel ordre politique

Abstract

La longue période de consultation et de débats mouvementés au sein de l'Assemblée constituante, élue en 1994, a débouché, en Ouganda, sur l'adoption d'une nouvelle Constitution, en septembre 1995, qui devait consacrer un processus de démocratisation lancé huit ans plus tôt et marquer un nouveau départ. Pourtant, la restauration du multipartisme a été remise à plus tard. Mais la libéralisation de la parole et l'émergence de mouvements sociaux structurés provoquent des mutations sensibles dans les imaginaires et la culture politique, notamment dans les conceptions de la légitimité et les représentations du pouvoir. À la veille des élections législatives et présidentielles de 1996, le régime de Yoweri Museveni doit relever plusieurs défis - mobilisation des Ganda, rébellions nordistes, menace de putsch - qui menacent la consolidation du pouvoir. Cependant, il n'est pas improbable que les groupes stratégiques parient sur le maintien de la situation actuelle et évitent tout glissement vers l'instabilité.
No file

Dates and versions

hal-03582304 , version 1 (21-02-2022)

Identifiers

Cite

Richard Banégas. Ouganda: la construction d'un nouvel ordre politique. Afrique politique, 1996, pp.173 - 194. ⟨hal-03582304⟩
8 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More