La politique du “gbonhi”. Mobilisations patriotiques, violence milicienne et carrières militantes en Côte d’Ivoire - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Genèses. Sciences sociales et histoire Year : 2010

La politique du “gbonhi”. Mobilisations patriotiques, violence milicienne et carrières militantes en Côte d’Ivoire

Abstract

This article shows that the regimenting logic of patriotic movements cannot be reduced to a utilitarian logic of retribution for activism. On the contrary, it emphasises that such a commitment is part of the history of student union struggles and a form of urban sociability that helped to shape a “cause” – that of young resistors emancipated from the yoke of their elders. From this angle, the author is able to examine the careers as radicals that developed within the framework of the mobilisations.
Cet article montre que les logiques d'enrégimentement dans les mouvements patriotiques ne se réduisent pas à une logique utilitariste de rétribution du militantisme. Il souligne au contraire que cet engagement s'inscrit dans l'histoire des luttes syndicales estudiantines et dans une forme de sociabilité urbaine qui contribuent à façonner une « cause », celle d'une jeunesse résistante émancipée du joug des aînés. Cet angle permet de s'interroger sur les carrières en radicalité qui se forgent dans le cadre de ces mobilisations.
Fichier principal
Vignette du fichier
2010-banegas-la-politique-du-gbonhi-vauteur.pdf (360.25 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03582317 , version 1 (21-02-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Richard Banégas. La politique du “gbonhi”. Mobilisations patriotiques, violence milicienne et carrières militantes en Côte d’Ivoire. Genèses. Sciences sociales et histoire, 2010, 4 (81), pp.25-44. ⟨10.3917/gen.081.0025⟩. ⟨hal-03582317⟩
38 View
34 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More