Un cas d’école : Fraudes électorales et instrumentation du vote dans la transition politique mexicaine - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Genèses. Sciences sociales et histoire Year : 2002

Un cas d’école : Fraudes électorales et instrumentation du vote dans la transition politique mexicaine

Abstract

Le Mexique a longtemps été considéré comme un cas d’école en matière de fraude électorale. Cet article s’efforce de montrer comment la lutte pour la démocratie passe par une réappropriation du vote et des rituels électoraux. L’approche ethnographique prend comme point d’observation les élections internes du Parti de la révolution démocratique. Dans ces dernières se confondent les valeurs et les attentes véhiculées par la transition démocratique qui façonne ses acteurs, les logiques du jeu partisan et les stratégies pour se positionner sur un marché politique en mutation. Phénomène complexe, multiforme et contradictoire, ces élections se situent à la croisée de nouvelles pratiques citoyennes et de la reproduction du clientélisme et du travestissement des suffrages.
Fichier principal
Vignette du fichier
2002-combes-un-cas-d-ecole-vauteur.pdf (564.46 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03582801 , version 1 (21-02-2022)

Identifiers

Cite

Hélène Combes. Un cas d’école : Fraudes électorales et instrumentation du vote dans la transition politique mexicaine. Genèses. Sciences sociales et histoire, 2002, 4 (49), pp.48-68. ⟨10.3917/gen.049.0048⟩. ⟨hal-03582801⟩
50 View
58 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More