Les 40 heures au Conseil national économique - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Jean Jaurès cahiers trimestriels Year : 2002

Les 40 heures au Conseil national économique

Abstract

À l’heure où le débat sur les 35 heures reprend de l’actualité politique et polémique et compte tenu des approximations historiques étonnantes prononcées encore récemment par de hauts responsables, le détour historique semble nécessaire. Or, comme bon nombre d’autres objets du droit du travail, la réduction du temps de travail a longtemps été peu étudiée par les historiens. Ou du moins l’a-t-elle été par le biais d’une approche surtout économique, la complexité des procédures d’application et d’élaboration progressive des lois sociales étant passée à la trappe. Au-delà des études désormais classiques sur la politique économique du Front populaire, il est possible à une autre échelle de s’intéresser aux 40 heures. Le débat souvent repris entre économistes, historiens et même acteurs (comme Alfred Sauvy) interroge toujours la loi en termes de politique macroéconomique en envisageant seulement la dichotomie : échec ou réussite de la mesure. Un certain nombre d’auteurs qualifie d’ailleurs l’application de cette loi de particulièrement « rigide ». [Premier paragraphe de l'article]
No file

Dates and versions

hal-03603753 , version 1 (10-03-2022)

Identifiers

Cite

Alain Chatriot. Les 40 heures au Conseil national économique : Négocier pour construire le droit du travail. Jean Jaurès cahiers trimestriels, 2002, 3 (165-166), pp.39 - 56. ⟨hal-03603753⟩

Collections

SCIENCESPO CHSP
13 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More