Vichy s’est-il voulu régionaliste ? - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Arkheia : revue d'histoire : histoire et mémoire au vingtième siècle en Sud-Ouest Year : 2004

Vichy s’est-il voulu régionaliste ?

Abstract

"Des gouverneurs seront placés à la tête des grandes provinces françaises et ainsi l’administration sera concentrée et décentralisée". Cette déclaration de Pétain, dès le 11 juillet 1940, indique l’importance de la question régionale parmi les objectifs du régime de Vichy. Fidèle à sa culture politique, Pétain vante les mérites des provinces d’antan contre l’État centralisé républicain. La pratique administrative de Vichy apparaîtra ensuite complètement à l’opposé. Sa seule création – les préfets régionaux – seront les agents d’une centralisation renforcée. Si les historiens ont déjà bien montré ce paradoxe de la politique vichyste (pour plus de détails, lire l’encadré de Cyril Olivier), il faut considérer que les problèmes posés par le régionalisme sous l’Occupation sont à resituer dans l’histoire complexe des projets et expériences de découpages régionaux antérieurs. En abordant les difficultés pratiques du découpage régional, on cerne le fonctionnement du régime de Vichy et l’on éclaire d’un jour neuf l’histoire longue de l’État et de son administration jacobine. [Premiers paragraphes de l'article]

Domains

History Sociology
No file

Dates and versions

hal-03603760 , version 1 (10-03-2022)

Identifiers

Cite

Alain Chatriot. Vichy s’est-il voulu régionaliste ?. Arkheia : revue d'histoire : histoire et mémoire au vingtième siècle en Sud-Ouest, 2004, 14-15-16, pp.47 - 55. ⟨hal-03603760⟩

Collections

SCIENCESPO CHSP
33 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More