De l’usage possible du concept troeltschien de religion dans les sciences sociales - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'histoire des religions Year : 1997

De l’usage possible du concept troeltschien de religion dans les sciences sociales

Alexandre Escudier

Abstract

Face à la crise idéologique, culturelle et religieuse de son époque, Troeltsch entreprend la rénovation scientifique de la théologie en la soumettant à une analyse historique et sociologique rigoureuse. Définie comme théorie de la religion, la théologie protestante est invitée à dégager l'importance culturelle de la religion en général, dont les manifestations contemporaines, nullement réductibles à la religiosité au sens étroit, apparaissent comme une réaction aux conséquences dépersonnalisantes de la rationalité moderne. Troeltsch raisonne moins en termes de sécularisation globale qu'en termes de différenciation sociale liée au processus même de modernisation, qui incite la religion à se diversifier de l'intérieur.
Fichier principal
Vignette du fichier
escudier1997.pdf (1.34 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03608146 , version 1 (14-03-2022)

Identifiers

Cite

Volker Drehsen, Alexandre Escudier. De l’usage possible du concept troeltschien de religion dans les sciences sociales. Revue de l'histoire des religions, 1997, 214 (2), pp.247 - 266. ⟨10.3406/rhr.1997.1185⟩. ⟨hal-03608146⟩
15 View
23 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More