La catastrophe comme ressource de contre-expertise. Etude d’un cas d’enquête publique - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2005

La catastrophe comme ressource de contre-expertise. Etude d’un cas d’enquête publique

Abstract

A partir d'une enquête menée sur une controverse autour d'un projet d'usine de type " Seveso II ", cette contribution analyse les effets politiques des situations de risque et d'incertitude. Elle montre que la problématisation d'un danger en termes de " risque " rend l'exercice de la contre-expertise particulièrement délicat. Pour s'exprimer, les contre-experts ont au contraire besoin de réintroduire de l'incertitude dans les processus de décision. Or la politique de prévention des dangers liés au développement industriel telle qu'elle est conçue en France conduit à réduire systématiquement toutes les sources d'incertitude qui entourent les projets soumis à autorisation préfectorale. Ce faisant, elle marginalise les contre-experts éventuels, qui doivent prendre appui sur des évènements extérieurs à l'objet de la décision, en l'occurrence l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, pour l'influencer.

Keywords

No file

Dates and versions

hal-03609108 , version 1 (15-03-2022)

Identifiers

Cite

Jean-Noël Jouzel. La catastrophe comme ressource de contre-expertise. Etude d’un cas d’enquête publique. Stéphane La Branche; Cécile Robert; Laurence Dumoulin; Philippe Warin. Le recours aux experts. Raisons et usages politiques, Presses Universitaires de Grenoble, pp.301 - 317, 2005, 9782706112034. ⟨hal-03609108⟩

Collections

SCIENCESPO UGA CSO
10 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More