Elections 2021 en Equateur : agonie du parti dominant et recomposition du paysage politique - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Les Études du CERI Year : 2022

Elections 2021 en Equateur : agonie du parti dominant et recomposition du paysage politique

Abstract

Les élections nationales et andines des 7 février et 11 avril 2021 en Equateur ont été marquées par d’importants changements au niveau du système électoral et du système de parti. L’Equateur est souvent caractérisé par la volatilité de son système électoral et les élections de 2021 n’échappent pas à ce constat. Le projet de réforme du système électoral a été initié en août 2017 par la Commission nationale électorale (CNE) et a fait l’objet d’un premier débat à l’Assemblée nationale en octobre 2017. L’objectif de cette réforme était d’améliorer le processus électoral d’un point de vue juridique et technique (transparence et contrôle des dépense électorales) afin de renforcer le droit de vote des citoyens équatoriens. Après une pause politique de près de deux ans, un second débat a eu lieu à l’Assemblée nationale, et le projet de loi a été voté à la quasi-unanimité (cent treize voix pour, une contre et cinq abstentions) le 3 décembre 2019. Après une objection partielle de l’exécutif, la loi a été officiellement publiée le 3 février 2020, presque un an avant les élections de 2021.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_dandoy_article_etude_259-260.pdf (308.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03676794 , version 1 (10-11-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Régis Dandoy. Elections 2021 en Equateur : agonie du parti dominant et recomposition du paysage politique. Les Études du CERI, 2022, Amérique latine. L’Année politique 2021, 259-260, pp.83-88. ⟨10.25647/etudesduceri.259-260.12⟩. ⟨hal-03676794⟩
35 View
53 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More