La patience chez V. Shlapentokh et la peur de l'annihilation chez N. Leites - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Archives Européennes de Sociologie / European Journal of Sociology Year : 1995

La patience chez V. Shlapentokh et la peur de l'annihilation chez N. Leites

Abstract

Dans son étude sur la patience chez les Russes, Vladimir Shlapentokh renoue avec une tradition d'analyse du comportement, mais aussi d'analyse des conduites. II s'interroge sur ce que pense le Russe, sur les motivations profondes qui expliquent son comportement social. Sa démarche rappelle celle de Nathan Leites, ce sociologue américain qui, au lendemain de la seconde guerre mondiale, perça l'énigme du « code opérationnel » des dirigeants soviétiques en associant psychanalyse, sociologie et littérature.

Dates and versions

hal-03923468 , version 1 (04-01-2023)

Identifiers

Cite

Marie Mendras. La patience chez V. Shlapentokh et la peur de l'annihilation chez N. Leites. Archives Européennes de Sociologie / European Journal of Sociology, 1995, 36 (2), pp.355-357. ⟨10.1017/S000397560000758X⟩. ⟨hal-03923468⟩
75 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More