I-2. Tour du monde de la situation conjoncturelle. L’Allemagne résiste - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2023

I-2. Tour du monde de la situation conjoncturelle. L’Allemagne résiste

Abstract

Malgré plusieurs vents contraires – difficultés d’approvisionnement persistantes, crise de l’énergie, inflation –, l’économie allemande résiste. Le troisième trimestre 2022 a même été dynamique (+0,5 %), soutenu par la progression de la demande intérieure. Certes, le produit intérieur brut (PIB) a baissé de 0,4 % au dernier trimestre 2022, mais les enquêtes de conjoncture suggèrent une amélioration pour le début de l’année. La forte baisse des prix du gaz début 2023 devrait permettre à l’économie allemande d’éviter les baisses de production dues à la crise énergétique. Pourtant les perspectives conjoncturelles restent assombries : les coûts de l'énergie sont toujours nettement plus élevés qu’avant le début de la crise énergétique en Europe à l'été 2021. Les prix devraient rester élevés pendant un certain temps encore : l’inflation sous-jacente a atteint un pic début 2023, l’inflation du prix des produits alimentaires se substituant progressivement à l’inflation du prix des produits énergétiques. Après un taux d’inflation de 6,9 % en 2022, nous prévoyons une hausse des prix à la consommation de 7,1 % pour 2023 et 3,6 % pour 2024. L’inflation élevée réduirait le revenu disponible des ménages et entraînerait une baisse des dépenses de consommation privées pour 2023. Les entreprises manufacturières commencent à liquider les carnets de commandes qu'elles ont accumulés en raison de la diminution des goulets d’étranglement dans l'approvisionnement, même si les prix toujours élevés de l’énergie pèsent sur les secteurs à forte consommation d'énergie. Le PIB devrait stagner au premier semestre 2023. Au second semestre, les effets négatifs du choc des prix de l'énergie s'atténueront, les goulets d’étranglement dans la production disparaîtront et le commerce mondial se rétablira, l’activité retrouvera de la vigueur. Au total, le PIB devrait augmenter de 0,3 % cette année et de 1,4 % en 2024. Malgré une augmentation temporaire du déficit en 2023 sous l’effet d’une impulsion budgétaire positive, le déficit public devrait passer de 2,6 % en 2022 à 2,2 % du PIB en 2024, conduisant à une diminution de la dette publique qui atteindrait 65,4 % du PIB en 2024.
Fichier principal
Vignette du fichier
5-180OFCE.pdf (304.93 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY SA - Attribution - ShareAlike

Dates and versions

hal-04095349 , version 1 (11-05-2023)

Licence

Attribution - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : hal-04095349 , version 1

Cite

Céline Antonin. I-2. Tour du monde de la situation conjoncturelle. L’Allemagne résiste. Revue de l'OFCE, 2023, Perspectives économiques 2023-2024 (180), pp.1-10. ⟨hal-04095349⟩
20 View
22 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More