La dynamique des classes moyennes à Taïwan - Sciences Po Access content directly
Theses Year : 2014

The dynamics of the middle-classes in Taiwan

La dynamique des classes moyennes à Taïwan

Abstract

Since the 1950s, Taiwan continues to grow in economy and reduce income disparities between social classes in the same time. Some researchers have shown a strong relationship between a rich and egalitarian society and the growth of the middle class. However, this is not sufficient to explain the complexity of the multiplication of the middle class. In fact, classes are composed of economic, cultural and political elements. In the purpose to realize this complexity, this research try to explore the political, cultural and economic elements in the contemporary history of Taiwan which help us to realize the dynamics and the formation of the middle class in Taiwan. In the first place, this research explores the trajectory of the composition of the middle class in Taiwan. In the second place, we analyze the elements which contribute to a middle class as the essential role in the development process of the society of Taiwan. In the third place, this research will examine "the crisis of the middle class" in today's Taiwan society: inflation diploma, lack of labor power of workers and liberalization of the economic world that conforms to the spirit of neo-liberalism. This project will build on the method that is defined by an analysis of historical sociology and empirical data.
Depuis les années 1950, la société taïwanaise ne cesse de progresser en économie en réduisant les écarts de revenus entre classes sociales. En effet, ce phénomène paradoxal n'est pas un fait normal par rapport aux autres modes de développement dans le monde. Des recherches ont montré qu'il existe un rapport fort entre une société riche et égalitaire et la multiplication des classes moyennes. Des recherches qui ont envisagé ce phénomène ont porté leurs fruits, en particulier dans le domaine de l'économie. Néanmoins, cela n'est pas suffisant pour expliquer la complexité de la multiplication des classes moyennes. En effet, les classes sociales sont composées de divers éléments économiques, culturels et politiques. Il conviendrait de réfléchir sur l'histoire de Taïwan et d’explorer les significations politiques, culturelles et économiques, afin de rendre compte de la dynamique et de la formation des classes moyennes à Taïwan. En premier lieu, ce projet se donne pour objectif l'étude de la trajectoire de la composition des classes moyennes à Taïwan. Ensuite, dans la deuxième partie, il analysera les dynamiques variées qui contribuent à la révolution des éléments essentiels des classes moyennes au fur et à mesure du développement de la société taïwanaise. La troisième partie a pour but d'examiner "la crise des classes moyennes" de nos jours qui est principalement issue de l’inflation de diplôme, du manque de pouvoir syndical des salariés et de la libéralisation du monde économique qui se conforme à l’esprit de néo-libéralisme. Ce projet s'appuiera sur la méthode qui se définit par une démarche de la sociologie historique et une analyse des données empiriques.
No file

Dates and versions

tel-03640647 , version 1 (13-04-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03640647 , version 1

Cite

Yi-Chun Chen. La dynamique des classes moyennes à Taïwan. Sociologie. Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po, 2014. Français. ⟨NNT : 2014IEPP0047⟩. ⟨tel-03640647⟩
44 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More