Les centres en France : idéologie et incarnations contemporaines du centre - Sciences Po Access content directly
Theses Year : 2013

Centres in France : ideology and contemporaray embodiments

Les centres en France : idéologie et incarnations contemporaines du centre

Abstract

First, we prove the existence of a specific centrist political thought that goes from Aristotle to French centrist President Valery Giscard d'Estaing. To do so, considering each great age of political thought, we build a syndox (Ancient greek, « common thought ») of thinkers who stood for the virtue of moderation on the field of political thought. Thus we can identify a paradigm of centrist political thought. We then prove this paradigm is an ideology. Secund, we prove contemporary centrist voters (1999-2012) approve this ideology. We also deduct from their preferences among political parties and famous politicians that there are four families embodying Centre: centre-right, centre-left, green-centre, extreme-centre. We also identify parties and politicians that embodied these four families from 1999 to 2012. Third, we identify these four families from French Revolution to nowadays. We also prove, thanks to tools coming from economic science, that financing of political parties is a competitive market, whereas access to seats at National Assembly is a duopoly. We then build a model that allows us to explain and predict tactical choices made by parties: the « GRADD model. » It explains that centre is divided into four families because of divergent tactical preferences when considering both sides of the duopoly. Interviews with major politicians also make it possible to confirm our conclusions.
Dans un premier temps, cette thèse démontre l'existence d'une pensée politique spécifique du centre sur le temps long de l'histoire des idées, d'Aristote à Valéry Giscard d'Estaing. Elle établit dans ce but, pour chaque grande époque de l'histoire des idées, un syndoxe (du grec « pensée commune ») des penseurs ayant transposé la vertu de mesure dans la pensée politique. Elle en déduit un paradigme de la pensée politique du centre, et établit que cette pensée politique constitue une idéologie. Dans un deuxième temps, cette thèse démontre que l'électorat contemporain du centre (1999-2012) se reconnaît dans cette idéologie. Elle déduit en outre des préférences partisanes et personnelles de cet électorat l'existence de quatre familles du centre : le centre-droit, le centre-gauche, le centre-vert, et l'extrême centre. Elle identifie par ailleurs les personnalités et partis ayant incarné ces familles du centre de 1999 à 2012. Dans un troisième temps, cette thèse identifie les quatre familles du centre de la Révolution française à nos jours. Elle démontre par ailleurs, en utilisant des instruments de la science économique, que le financement des partis politiques est en concurrence ouverte et que la répartition des sièges à l'Assemblée nationale est en duopole : elle en déduit un modèle explicatif et prédictif des choix tactiques des partis, le modèle GRADD, qui explique l'éclatement du centre en quatre familles par leurs divergences de préférence d'alliances dans le duopole. Des entretiens avec des personnalités politiques emblématiques permettent en outre de valider les conclusions de la thèse.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013IEPP0003_Guenole_Thomas.pdf (9.41 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03656906 , version 1 (02-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03656906 , version 1

Cite

Thomas Guénolé. Les centres en France : idéologie et incarnations contemporaines du centre. Science politique. Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po, 2013. Français. ⟨NNT : 2013IEPP0003⟩. ⟨tel-03656906⟩
119 View
100 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More