L'esprit de Numance : mythes obsidionaux et constructions nationales en Espagne, 1808-1958 - Sciences Po Access content directly
Theses Year : 2019

The spirit of Numance : obsidional myths and national upbuilding in Spain, 1808-1958

L'esprit de Numance : mythes obsidionaux et constructions nationales en Espagne, 1808-1958

Abstract

Military sieges play a significant role in the Spanish national narrative. If the antique sieges of Numance and Sagonte are undoubtedly founding moments, the exploitation of the obsidional myths considerably increases from the Peninsular War and onwards. The double siege of Zaragoza (1808-1809) by the French troops is celebrated to a point that it becomes an insight to the Iberian identity: through this glorious defeat, the Spanish are said to have proved their devotion to freedom and an innate sense of sacrifice. This discourse, which was designed by the elites during the siege as a way to ease consent in the acceptance of the deaths of the besieged also proved effective later on: it is at the heart of the national narrative which was imposed under the Isabelline rule and, in the second half of the 19th century, this example is used both by the Liberals, the Republicans and the Conservative. It is also reinvested at different levels, be they local, regional or national. All in all, the Zaragozan myth is at the origin of a true obsidional mythology: the celebration of the 1714 siege by the Catalan nationalists or that of Bilbaoan Liberals commemorating their victories against the Carlists (1835-1836 and 1874) can be considered as “variations on a theme” of obsidional resistance. Based on a corpus of varied sources (press articles, literature, paintings, municipal archives, private resources), this thesis will try to retrace the evolution of the Zaragozan sieges between 1808 and 1958 but also that of their “variations». It will aim at establishing obsidional mythology as an observatory of communitarian developments in Spain.
Les sièges militaires jouent un rôle important dans le récit national espagnol. Si les sièges antiques de Numance et de Sagonte sont des épisodes fondateurs, l'exploitation des mythes obsidionaux s'accroît considérablement à partir de la guerre d'Indépendance. Les sièges de Saragosse (1808-1809) par les troupes françaises sont exaltés au point de devenir un événement révélateur de l'identité ibérique : par cette défaite glorieuse, les Espagnols auraient montré leur attachement à la liberté et fait preuve d'un sens inné du sacrifice. Ce discours construit par les élites au moment du siège afin de faciliter le consentement à la mort des assiégés se révèle également efficace par la suite : il est placé au cœur du récit national établi sous la monarchie isabelline et, dans la seconde moitié du XIXe siècle, son exemple est aussi bien repris par les libéraux que par les républicains ou les conservateurs. Il est également réinvesti à différentes échelles, aussi bien locale, régionale que nationale. Au bout du compte, le mythe saragossain est à l’origine d’une véritable mythologie obsidionale : l'exaltation du siège de 1714 par les nationalistes catalans ou encore celle des libéraux de Bilbao commémorant les victoires face aux carlistes (1835-1836 et 1874) peuvent être considérées comme des « variations » sur le thème de la résistance obsidionale. À partir de corpus de sources variées (presse, littérature, peinture, archives municipales, fonds privés), cette thèse s’emploie à retracer l’évolution du mythe des sièges de Saragosse entre 1808 et 1958 ainsi que celle de ces « variations ». Elle entend ériger la mythologie obsidionale en un observatoire des constructions communautaires en Espagne.
No file

Dates and versions

tel-03656997 , version 1 (02-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03656997 , version 1

Cite

Hervé Siou. L'esprit de Numance : mythes obsidionaux et constructions nationales en Espagne, 1808-1958. Histoire. Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po, 2019. Français. ⟨NNT : 2019IEPP0045⟩. ⟨tel-03656997⟩
26 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More