Chine : la victoire ambiguë du Vieil homme - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue Française de Science Politique Year : 1985

Chine : la victoire ambiguë du Vieil homme

Abstract

Depuis la mort de Mao, le régime communiste a été contraint de reconnaître l'altérité du social et de laisser la société réoccuper une partie de l'espace qu'il avait précédemment neutralisé. L'analyse d'émeutes rurales dans les années 1958-1962 indique que la collectivité paysanne n'avait jamais rompu tous les ponts avec le pouvoir communiste. Dans les campagnes, l'innovation totalitaire a été plus réduite qu'on ne le croit souvent. Le corps à corps entre le pouvoir et la société rurale n'a jamais cessé. C'est le rapport de forces qui a évolué au profit de la collectivité villageoise, permettant au « Vieil homme » de réapparaître au grand jour. Mais ce dernier a été modifié par le temps, et la politique de modernisation du régime l'expose à de nouveaux et graves dangers.
Fichier principal
Vignette du fichier
1985-domenach-chine.pdf (2.11 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01009279 , version 1 (17-06-2014)
hal-01009279 , version 2 (13-09-2018)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Jean-Luc Domenach. Chine : la victoire ambiguë du Vieil homme. Revue Française de Science Politique, 1985, 35 (3), pp.374-401. ⟨10.3406/rfsp.1985.411323⟩. ⟨hal-01009279v2⟩
118 View
173 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More