La demande de titres longs par les non-résidents explique-t-elle le bas niveau des taux longs publics américains ? - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Économie Internationale Year : 2007

La demande de titres longs par les non-résidents explique-t-elle le bas niveau des taux longs publics américains ?

Abstract

Le taux d’intérêt à dix ans sur les obligations du Trésor américain reste stable entre le troisième trimestre 2004 et le troisième trimestre 2005. Dans le même temps, la Réserve Fédérale amorce une période de hausse du taux des fonds fédéraux dès la fin juin 2004. Le taux long a donc été souvent jugé trop bas. Des simulations dynamiques sont entreprises pour mesurer si son bas niveau est anormal compte tenu de l’évolution des anticipations des agents. Le taux long est ainsi inférieur de 0,5 à 0,9 point à son niveau prédit par les simulations. La hausse de la demande de titres longs par l’étranger permet d’expliquer une partie de cet écart.
No file

Dates and versions

hal-03417183 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03417183 , version 1
  • SCIENCESPO : 2441/9905

Cite

Bruno Ducoudre. La demande de titres longs par les non-résidents explique-t-elle le bas niveau des taux longs publics américains ?. Économie Internationale, 2007, 112, pp.29 - 49. ⟨hal-03417183⟩

Collections

SCIENCESPO OFCE
13 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More