Le retour de l’économie keynésienne - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue d'économie financière Year : 2016

Le retour de l’économie keynésienne

Abstract

Les modèles macroéconomiques standards utilisés avant la crise, qualifiés de néokeynésiens, reposent sur la notion de taux d’intérêt naturel plutôt que de demande effective. Or les développements récents de la théorie macroéconomique modélisent de manière bien plus réaliste le fonctionnement du marché des biens et services et le fonctionnement du marché du travail. Ces modèles retrouvent les intuitions keynésiennes – sous-consommation, paradoxe de l’épargne – dans des cadres qui permettent une confrontation plus rigoureuse aux données. Le caractère keynésien ou néoclassique de l’économie ne devrait pas être un enjeu politique ou théorique, mais plutôt un enjeu empirique. À cet égard, des résultats économétriques récents indiquent par exemple que l’économie américaine se comporte de manière keynésienne dans les grandes crises et de manière non keynésienne dans les crises de moindre amplitude, ce qui devrait guider la politique économique.
Fichier principal
Vignette du fichier
2016-ragot-le-retour-de-l-economie-financiere.pdf (138.02 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03469978 , version 1 (08-12-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Xavier Ragot. Le retour de l’économie keynésienne. Revue d'économie financière, 2016, 1 (121), pp.173-186. ⟨10.3917/ecofi.121.0173⟩. ⟨hal-03469978⟩
169 View
47 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More