Emile Acollas, libertarien de la République - Sciences Po Access content directly
Conference Papers Year : 2011

Emile Acollas, libertarien de la République

Abstract

L’historiographie reconnaît en Emile Acollas (1826-1891) une figure singulière, atypique de la science juridique du XIXe siècle. Cette caractérisation pointe tantôt l’excentricité du personnage tantôt son talent intellectuel. Il s’agit, dans tous les cas, de souligner l’écart qui sépare toute son œuvre de la production juridique de son temps. Acollas défend, il est vrai, sous le Second Empire, la refonte de la codification napoléonienne ainsi que l’abolition du monopole universitaire. Les thèses d’Acollas, conçues comme des contre-propositions par les historiens, sont appréhendées à l’aune de la doctrine juridique de l’époque. Mais, en situant l’analyse sur le seul terrain de la technique juridique, l’ambition centrale de son entreprise est occultée purement et simplement: la refondation de la politique sur des bases scientifiques. [Premières lignes]
Fichier principal
Vignette du fichier
2011-audren-emile-acollas-libertarien-de-la-republique-vauteur.pdf (2.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03605723 , version 1 (11-03-2022)

Identifiers

Cite

Frédéric Audren. Emile Acollas, libertarien de la République. La République et son droit (1870- 1930), Nov 2008, Besançon, France. pp.239 - 261. ⟨hal-03605723⟩
148 View
87 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More