La reparation des prejudices historiques : les leçons de Durban - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2011

La reparation des prejudices historiques : les leçons de Durban

Abstract

C’est un fait indéniable que les blessures infligées aux femmes par le sexisme omniprésent de toutes les sociétés de la planète ne sont pas considérées par les Etats comme aussi sérieuses que celles résultant du racisme et du colonialisme. C’est au demeurant au nom de ces dernières qu’a surgi un autre type de revendication contemporaine fondée sur la reconnaissance qui prend la forme de demandes de réparation pour les crimes historiques commis en raison du racisme, du colonialisme et de l’impérialisme. La reconnaissance de l’Autre au sein de la société postcoloniale ne passe-t-elle pas en effet par l’acceptation d’une histoire partagée qui met en lumière des siècles de déni de l’Autre et la nécessité de réparations pour les préjudices historiques infligés ?

Domains

Law
Fichier principal
Vignette du fichier
2011-Jouannet-La-reparation-des-prejudices-historiques-les-lecons-de-Durban.pdf (543.25 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03611890 , version 1 (17-03-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Emmanuelle Tourme-Jouannet. La reparation des prejudices historiques : les leçons de Durban. Qu'est ce qu'une société internationale juste ? Le droit international entre développement et reconnaissance, Editions Pedone, pp.259-279, 2011. ⟨hal-03611890⟩
46 View
48 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More